phrase, Vocabulaire

Lumière sur le déterminant démonstratif

Mise à jour: 23 février 2022

Le déterminant démonstratif est utile pour clarifier un contexte, faire progresser l’information et insister sur quelque chose. Mais, comme avec toute chose, utiliser trop de démonstratifs apporte des problèmes.

Trop nombreux ou mal utilisés, les déterminants démonstratifs alourdissent la lecture et augmentent l’imprécision.

Un déterminant démonstratif, c’est quoi?

«Le déterminant démonstratif détermine le nom en montrant l’être ou l’objet désigné par ce nom. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom déterminé.» – La Nouvelle grammaire en tableaux, Marie-Éva de Villers

Concrètement, on parle de «ce», «cet», «cette» et «ces».

Pas de référent = problème

Un déterminant démonstratif, c’est un peu l’équivalent linguistique de pointer quelque chose du doigt.

Un déterminant démonstratif dans un texte, c'est comme pointer du doigt dans la vie.
Un déterminant démonstratif dans un texte, c’est comme pointer du doigt dans la vie.

Si tu ne pointes pas, peut-être que ton interlocuteur comprend quand même grâce au contexte et à votre grande complicité. Mais de façon générale, il risque d’attendre le geste de la main ou du menton, voire la direction du regard, qui validera son interprétation de tes paroles. Bref, il va chercher une confirmation de ce que désigne que «ce chien».

C’est la même chose dans un texte. Si tu écris «ce chien», le lecteur cherche (consciemment ou non) quel chien est mentionné dans les phrases qui précèdent.

Déterminants démonstratifs: de quels chiens parle-t-on

Or, notre objectif de rédacteur est de faciliter la lecture. Il est donc préférable d’avoir un référent explicite dans un texte de nature informative ou explicative.

Évidemment, dans un contexte poétique, d’autres intentions peuvent l’emporter sur la facilité de lecture.

Cet article pourrait aussi t’intéresser: Lumière sur le pronom relatif

Attention à la proximité, au genre et au nombre

Le déterminant démonstratif fait référence au dernier nom (ou groupe nominal) de même genre et de même nombre apparaissant dans le texte avant lui.

Prenons l’exemple suivant.

Le genre et le nombre sont importants pour les déterminants démonstratifs

On devine que ce sont les dalmatiens qui ont sauté sur l’auteure, et non les parents. Pourtant, grammaticalement, l’action fut commise par les parents.

Dans ce contexte, le malentendu est assez léger. Dans d’autres cas, l’incompréhension peut devenir problématique.

Confusion entraînée par le genre et le nombre d'un déterminant démonstratif

N’oublie pas: ce qui est clair pour toi ne l’est pas nécessairement pour le lecteur! S’il te lit pour la première fois, il pourrait se demande si tu as des problèmes avec tes parents. À toi de courir le risque… ou de clarifier ta phrase.

Corriger un déterminant démonstratif mal placé

Pour rectifier un déterminant démonstratif mal placé, tu as plusieurs options.

  1. Déplacer ta phrase ou ton segment de phrase.
  2. Modifier le déterminant.

Des déterminants démonstratifs bien placés

L’exemple ci-dessus se modifie facilement. Parfois, une réécriture plus en profondeur sera nécessaire.

Une fois la réécriture termine, n’oublie jamais de te relire pour valider l’accord des verbes, la cohérence des pronoms, etc.

Utiliser les déterminants démonstratifs avec parcimonie

Le déterminant démonstratif est utile pour reprendre une information. Ainsi, dans l’exemple précédent, «ces chiens» évite de répéter «dalmatiens».

Il faut quand même faire attention à ne pas abuser de cette technique d’écriture. La répétition excessive n’est jamais agréable pour le lecteur… à moins, évidemment, qu’il s’agisse d’une figure d’insistance consciente et travaillée. Et même là, l’équilibre est fragile!

Comment savoir si tu utilises trop de déterminants démonstratifs dans un texte?

  • Fais une recherche du mot «ce» et regarde ses occurrences et ses emplacements (tu trouveras aussi «ces», «cet» et «cette»; attention aux autres mots aussi trouvés!).
  • Demande son avis à quelqu’un («Est-ce que j’ai un tic d’écriture?»).

Renforcer correctement un déterminant démonstratif

On utilise les suffixes –ci ou –là pour renforcer un déterminant démonstratif. Une autre technique d’écriture à utiliser avec parcimonie pour ne pas alourdir le texte!

J’en profite pour clarifier l’utilisation de chacun.

  • –ci indique la proximité
  • –là indique l’éloignement

N’oublie pas l’accent grave sur le A 🙂

Laisser un commentaire ou poser une question

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s